«

»

Sep 04

La château de Virieu … faut le mériter !

virieuCette journée du 4 septembre 2014 fut la journée des « petites variantes »

La sauce de la préparation du parcours de Gérard ne lui convenant qu’imparfaitement, Jean-Michel, le local de l’étape s’est chargé de « pimenter la sauce » (sic – Gérard).

On connaît tous la route normale qui grimpe au château de Virieu depuis la petite ville du même nom ; mais cette toute petite route qui raccourcit la distance et qui offre 20% de pente en prime, sur quasiment le kilomètre (200 m d’après J-M) vous la connaissez ?

Sur les 12 CTG (dont 2 féminines : Christiane et notre Patricia « Bionic ») 2 seulement ont pu regagner le château assis sur leur selle ou en danseuse, et sans s’arrêter ! On taira leur nom, de peur que leurs mollets n’épaississent encore !

Le parcours, très varié, commença à Voreppe, puis Tullins (déjà première variante au milieu des noyeraies) , le col de Parménie, monté sans encombre, la descente sur Izeaux, le Grand-Lemps.
On emprunta, en guise de 2ème variante, une petite route parfois très gravillonnée, nous emmenant à Châbons ; puis jonction avec la route principale de Virieu, avec ses lignes droites et ses bosses interminables.

Après l’épisode du château, la suite fut plus calme : le Pin, le tour du Lac de Charavines, montée à Clermont par la Grange de Louisias (3ème variante : c’est bizarre , une nouvelle fois :  variante = pente raide !)

Nous perdons Dimitri dans la bataille … Des volontaires sont partis à sa recherche et l’ont ramené … juste avant que son GPS  ne lui ordonne de prendre la route opposée. Ouf !

Descente sur Chirens, nouvelle variante pour grimper « bien sûr » jusqu’à Tovlon, le pays de Bob, avant de rejoindre le col de La Croix Bayard ; et retour par la Buisse, la digue et Voreppe.

96 km et 1320 m de dénivelée pour ceux qui adorent les chiffres.
Temps ensoleillé, bonne température et bon casse-croûte au Pin.

Merci Gérard et Jean-Michel pour cette superbe balade !

Photos du diaporama : Gérard et Jean-Paul

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*