«

»

Mai 27

La chance sourit aux audacieux – samedi 25 mai 2019

La rando des gorges du Doux ou la chance sourit aux audacieux samedi 25 mai
écrit par Jean-Pierre Guiga
photos : Alex Orrazi

Alex et les deux JP

Ce week-end la météo était très incertaine, jusqu’à vendredi soir. On se dit alors que, ben… on n’a qu’à aller à la Coublevitaine, c’est toujours bien, à côté de chez nous et le casse-croûte à la fin est fait par un cuisinier qui fait chaque année des merveilles. Même si sur le calendrier du CTG, c’est la rando des gorges du Doux en Ardèche qui est choisie. Parce que, tant qu’à se faire rincer, autant que ce soit sans faire trop de km de voiture…

Mais vendredi, Alex convoque ses deux Jean-Pierre (G et R) et tranche pour les gorges du Doux, rando et routes inconnues d’Alex et moi. Donc direction Tournon à 110 km et lever 5h du mat… j’ai des frissons etc. Il pleut à Grenoble.

Mais, qu’est-ce qu’on a bien fait ! On est unanime tous les trois pour dire qu’on a grave kiffé ! Tout a été parfait : l’accueil, les (3) ravitos avec produits locaux, le soleil du midi, les routes extraordinaires sans voiture durant des km et des km, les paysages sublimes, les villages de pierre tous plus beaux les uns que les autres, le casse-croûte de l’arrivée, le cadeau à chaque participant (une bouteille de vin rouge locale- y font pas de la piquette dans le coin !). Et « cerises sur le gâteau », j’ai acheté un kilo de cerises tout juste finies d’être cueillies sur les arbres du bord de la route pour 3 euros en repartant !

Pour moi, cette rando est à ranger dans le top 5, comme la Roanne, la Roblochon (oui c’est Reblochon, mais on est gronoblois..), la Reventine etc.

Et tant qu’à faire, on a fait 145 km… Y avait 178 mais ça faisait un peu trop pour notre préparation olympique de ces dernières semaines. On s’est fait doubler par des groupes de « coureurs », on a roulé avec des locaux, on a vendu des BRA en appâtant avec nos maillots grenoblois. Mais même 145km on ne savait pas trop comment on serait à l’arrivée. Finalement Alex a emmené tout le monde comme une vraie machine à rouler, les deux J.Pierre se sont accrochés et même si JPR décrochait un peu, il a recollé toujours en gérant ses efforts pour finalement parcourir ces 145km et leur 2500 m de D+ à 22 km/h de moyenne. A plus de 71 printemps : respect !

Les photos ont été prises par Alex.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »