«

»

Mar 16

Iles de Moirans

Iles de Moirans 2014

Quoi de plus agréable que cette balade au fil de l’eau pour profiter du Printemps précoce qui nous fait bénéficier d’une chaleur inhabituelle en cette mi-mars ?

13 CTG se sont donc retrouvés au barrage de St Egrève en ce dimanche 16 mars. Malgré les fleurs et le soleil les arbres encore nus donne au paysage un arrière goût d’hiver qui s’en va en pente douce. L’absence de feuillage nous offre de belles échappées vers l’Isère verte et bleue. Nous égrenons les kilomètres jusqu’aux Iles de Moirans où chaque ferme rivalise de charme au milieu des noyers et des champs fraichement labourés. Une multitude d’arbres en fleur jalonnent notre parcours labyrinthique où le GPS nous guide parfois jusque dans des impasses !

Mais qu’importe ! Notre rythme de sénateur s’accommode parfaitement bien de ces divagations et nous disons au revoir à Gaby qui nous accompagne sur son vélo de ville en tenant son guidon d’une seule main (blessure oblige) et qui préfère rentrer à partir de St Quentin. Nous traversons d’immenses et sombres noyeraies pour nous approcher de Polyénas. Nous longeons ensuite la colline de Verdun théâtre d’éboulements multiples après la sécheresse de 2003 à cause de la mort des arbres dont les racines retenaient jusqu’alors le terrain instable. La route porte encore les stigmates des nombreux rochers qui la parsemèrent alors. Après le site d’escalade, nous franchissons la seule « difficulté » du jour : la montée dite « des cochons » selon Véro car ce nom ne figure sur aucune carte !

Dominique, dont c’est la première sortie et qui aligne déjà 50 km (elle est partie d’Echirolles) met tout le monde d’accord en s’adjugeant le Grand Prix de la Montagne (eh oui, les Roues Cool ont leur Challenge !). Nous plongeons ensuite sur St Gervais ou notre bistrot préféré nous tend les bras. Après nous avoir accompagnés jusque là, François nous quitte, résistant ainsi à la tentation.

Salades, ravioles, sandwiches, asti (euh… non, ayeceti pour Véro) et bières sont dégustés sur la terrasse accueillante où le patron dresse des tables rien que pour nous. Il est donc difficile de nous extraire de cet endroit pour reprendre nos bécanes, direction St Egrève par la piste cyclable. Nous prenons la rive gauche après le pont de Veurey, ce qui nous permet d’éviter les racines qui déforment  le bitume de la rive droite.

Au bout de 62 km notre groupe de 12 dont 7 dames se sépare après une dernière halte où les discussions vont bon train. Archétype les sorties cool, celle d’aujourd’hui aurait ravi plus d’un débutant : avis aux amateurs…

Diaporama


Iles de Moirans 19 03 14 HD par plu38

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »