connaissez vous le TESSIN ?

220px-Karte_Kanton_Tessin_Bezirke_2010_2[1]Depuis si longtemps qu’il organise les voyages du CTG, l’ami Daniel ne sait plus ou nous emmener que nous ne connaissions pas . Profitant d’un W.E de 4 jours à l’occasion de notre fête Nationale, il nous proposa d’approfondir notre connaissance du TESSIN, et particulièrement  de découvrir la secrète beauté  du Vallemaggia.

 Jeudi matin 14 juillet

Dès potron-minet ( 5 h ), 32 CTG les yeux encore gonflés de sommeil s’affairent autour du car de Manu ( voyages Grindler ) et notre belle et fidèle, quoique âgée remorque pour charger 32 vélos, mais pas moins de 64 sacs ou valises, remplies d’affaires permettant d’affronter le froid …voire la canicule selon le cas .

P1140301Nous voila parti pour 500 km d’autoroutes et de routes qui nous conduirons dans la haute vallée du Rhône , tout près de sa source dans le canton Suisse du Valais , en longeant d’abord le lac Léman par sa rive droite du côté de Lausanne, Vevey, Montreux ( canton de Vaud).

A Grenoble il a plu une partie de la nuit , le lac Léman est couleur d’encre et les nuages pas très clairs aussi.

le Nufenen c'est à droite, dans la neige ...

le Nufenen c’est à droite, dans la neige …

Du côté de Martigny, les nuages semblent se déchirer en laissant apparaitre les sommets enneigés du côté de Brig et Visp . La neige n’est pas que sur le Cervin ou le Mont Rose, elle est à la hauteur du Simplon ( 2000 m ), voire même très en dessous et nous avons prévu de passer à vélo le Nufenen pass à 2478 m !

Cerise sur la neige de juillet, à Bitsch, point  prévu de déchargement des vélos, un panneau indicateur de la praticabilité des cols du secteur, nous indique que le Nufenen pass est fermé…mais que le Furka pass est lui ouvert. Fort de ce renseignement, il faut s’adapter et changer le programme. Le petit parcours ira donc de Bitsch à Geschinen ( alt 1400 m ), soit 40 km pour 1000 m de dénivellation et le grand parcours se fera de Geschinen à   Hospental par le Furka pass ( alt 2431 m )…puis tout le monde  franchira le St Gotthard pass ( alt 2108 m ) en car, afin d’être à l’heure du diner à l »hôtel à Piotta ( banlieue de Airolo – canton du Tessin ), terme de notre 1 ère étape .

dans les lacets du Nufenen

dans les lacets du Nufenen

Mais la nature faisant bien les choses, entre  temps le Nufenen pass ( alt 2478 m ) fut ouvert, et le groupe de 10 parti de Geschinen pu franchir ce col à vélo, tandis que le groupe de 21 dû le faire en car afin de rejoindre notre hôtel dans un délai raisonnable …

Vendredi 15 juillet

Nous nous réveillons en pensant avoir fait un mauvais cauchemar , en apprenant aux infos télévisées le terrible attentat survenu la veille  à Nice après le feu d’artifice du 14 juillet : 84 morts, des blessés, des familles décimées….tout ça à cause d’un fou, d’une religion ?

Ce qui unit les cyclotouristes de la terre entière, c’est le sport, la découverte, l’harmonie entre les hommes et la nature, le respect du prochain et de ses convictions. La réceptionniste de l’hôtel nous présente ses condoléances.

Une touriste Belge qui nous questionne sur notre périple cycliste le fait aussi. Ca fait chaud au coeur de savoir qu’il y a pourtant tant de gens bien dans ce monde dit civilisé. Bien que nous pensions à cette tragédie toute la journée, le voyage continuera dans la joie et la bonne humeur .

les lacets du St Gotthard émergent de la brume

les lacets du St Gotthard émergent de la brume

Ce matin un groupe de 10 partira gravir le St Gotthard pass avant de nous rejoindre en cours de parcours. Ce col est mythique et il faut l’avoir à son palmarès cyclotouristique . Le  val Tremola qui conduit à son sommet depuis Airolo est agrémenté d’une route superbement pavée et entretenue depuis de nombreuses décennies.

Pour les 21, nous parcourrons les routes en balcons du val Leventina , tantôt à l’adret tantôt à l’ubac, par les beaux villages de Altanca, Dalpe, Gribbio, Anzonico….etc….Nous avons traversé plusieurs fois la rivière Ticino, gravi des pentes en lacets dignes de ceux de Montvernier , admiré la vallée par des a-pics vertigineux de 400 m , des cascades échevelées par un puissant vent frais venant du nord…

A partir de Lavorgno, le groupe reconstitué roulera sur la route à vélo n°3 en direction de Biasca ou le car nous attendait pour rejoindre notre hôtel 60 km plus loin dans le Vallemaggia .

Nous serons accueillit à Coglio par Marco et Tarama son épouse, propriétaires de l’hôtel  » Cristallina », lieu ou nous passerons 2 soirées chaleureuses .

Samedi 16 juillet

le village de Fusio ( en val Maggia)

le village de Fusio ( en val Maggia)

Le parcours de la journée est simple à trouver. C’est 86 km en un aller et retour de 43 km nous conduisant le long du torrent Maggia de Coglio  ( alt 370 m ) au lac Naret  ( alt 2316 m ) terminus de la route revêtue. Pour le col de Naret ( alt 2438 m ) il faudra ajouter environ 2 km de piste plus une marche sur sentier et plaques de  granit d’1/2 heure .

Le programme, chacune et chacun le fera à sa manière, selon son envie et ses forces. Il faudra passer par de jolis villages : Cevio, Bignasco, Mogno,Fusio, barrage de Sambucco ( km 32 – alt 1460 m), lac de Naret (km 43 – alt 2316 m) . Un Suisse à vélo, rencontré à la buvette du barrage de Sambucco nous avait bien prévenu que la montée finale de Sambucco à Naret était l’une des plus dures d’ Europe…mais comme St Thomas, il nous fallut le voir pour le croire !

lac de Sambucco

lac de Sambucco

Le long du lac Sambucco c’est plat ..rien de plus normal. Après ça se corse : du 19 % sur plus d’ 1 kilomètre et de fortes rafales de vent de face . Après ça se calme un peu au niveau de la pente, puis ça descend…et ça remonte avec du 15 % et du vent contraire. Heureusement il y a un paysage fabuleux, des fleurs , des lacs d’un bleu royal, des névés , de rares voitures aux conducteurs et passagers qui ne paraissent pas très rassurés , et à la crête du barrage de Naret, les 4000 Suisses qui apparaissent !

Avec patience et longueur de temps…. 23 CTG ( dont 9 féminines )DSC09719

atteindront ce point culminant . Certains poursuivront un peu plus loin et un peu plus haut. Jacques et Jules iront voir le col de Naret (et le refuge de Naret ) en passant par le lac Nero . Ils verront 1 chamois , 2 marmottes , une grenouille  ainsi qu’ à l’est  le val Bedretto  qui descend  du Nufenen à Airolo .

Pas de buvette à cette altitude, ni au belvédère du lac Naret ….allons voir plus bas si la température est plus clémente.. Certaines et certains  visiteront l’ église de Fusio, puis de Mogno . D’autres feront chaise longue

la chaise longue après le vélo...ça fait du bien !

la chaise longue après le vélo…ça fait du bien !

au belvédère du lac de Sambucco devant un Rivella « étiquette rouge » de préférence .

Lors du repas du soir à l’auberge « Cristallina » chez Marco et Tarama , les discussions fusaient autour de cette fameuse route…la plus dure d’Europe ?

Plus dure que le col du Granon c’est sûr, à kilométrage identique  ! Plus dure que le Galibier … et le col Agniel versant Italien … Le problème ne viendrait il pas de ce l’on a fait avant d’arriver là…et de la force du vent contraire …et puis les bons braquets, ça ne s’achète pas sur place ?

Dimanche 17 juillet

Le beau temps est avec nous et une courte randonnée est prévue dans le Vallemaggia pour nous rendre à Santa Maria Maggiore ( km 42 ) ou nous retrouverons le bus du retour. La route à vélo n° 31nous emmène vers Maggia, Gordevio, Avegno puis Ponte Brolla ou à la faveur d’un passage à niveau qui scinde le groupe, nous voyons arriver face à nous dans la direction opposée à la marche prévue, notre bus qui a dû faire demi tour pour cause de gabarit incompatible avec les ouvrages de l’itinéraire prévu !DSC09747

Résultat : 18 petits kilomètres et chargement des vélos et passagers sur le 1 er parking disponible pour un itinéraire passant par l’Italie au poste frontière de Madona di Ponte su la rive droite du lac Majeur.

Quel merveilleux séjour !

Le Tessin est le seul des 26 cantons Suisses ou l’Italien est la langue officielle ( chez son voisin des Grisons, 3 langues sont utilisées: l’Allemand, l’Italien, le Romanche ). Situé au sud est de la Suisse et tourné vers les grands lacs Italo-suisses (Majeur et Lugano) ce canton est l’ âme Méditerranéenne de la Suisse. Le Tessin, dont le chef lieu de Canton est Bellinzona, ce ne serait plus tout à fait la Suisse, mais pas encore l’Italie ?

Les guides touristiques affirment que les 3 ressources naturelles abondantes du Tessin sont: le soleil, la pierre et l’eau .

église de Fusio ( Val Maggia )

église de Fusio ( Val Maggia )

D’après le chauffeur du bus régulier « carpostal » rencontré à l’arrêt de Fusio  le Val Maggia aurait une spécialité culinaire très gouteuse …un genre « d’Aligot Tessinois » fait de purée de pomme de terre mélangée d’un gruyère au lait cru, de vacherin Fribourgeois et de fromage gras, le tout  assaisonné  au poivre de Bignasco ( poivre du Vietnam humidifié au vin blanc et à la grappa ). Il nous a aussi indiqué que sur le parking un peu plus loin, il y avait un distributeur de miel bio qui prend la carte bancaire : coût 15 francs Suisses le pot de 250 gr !

C’est bien cher ? Nous savons bien depuis longtemps que les Suisses n’attachent pas leurs chiens avec un chapelet de saucisses , mais quand même …

Notre trop court séjour en Val Maggia ne nous pas permis de faire le tour de toute la richesse de cette contrée, mais nous a donné une très grande envie d’y revenir !

MERCI Daniel pour ces beaux parcours et Danie pour les recherches d’hébergements ( hélas non partante pour cause de genou droit défaillant ). Merci aussi à André RUDAZ qui nous a accompagné au lac de Naret.  André est un ami cyclo ( adhérent n° 814 aux 100 cols) demeurant à Losone ( Tessin) , qui roule sur des vélos CATTIN.voir son diaporama de la montée au Naret . + des photos d’ André Rudaz ce 17 juillet

Une information de taille, un prouesse technique majeure : le plus long tunnel ferroviaire au monde relie depuis le 1 er juin 2016, Zurich à Milan via le St Gotthard ( entrées à Biasca en Tessin et Fluëlen canton d’Uri pour 57 km sous les montagnes) mais parait il, il ne prend pas les vélo !

inauguration le 1 er juin 2016 du tunnel ferroviaire du St Gotthard, après 17 ans de travaux titanesques.

du col de Naret au val Bredretto ( Nufenen à Airolo)

du col de Naret au val Bredretto ( Nufenen à Airolo)

lac de Naret et les 4000 Suisses vus du col Naret

lac de Naret et les 4000 Suisses vus du col Naret

23 CTG au lac de Naret

23 CTG au lac de Naret

 

 

 

alpage de Campo la Torba

alpage de Campo la Torba

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)