«

»

Mai 10

Ascension 2016 – 1ère partie à Castres – du 1er au 3 mai

Des Grenoblois à Castres !!!

Les passionnés du « monde de l’Ovalie » comprendront …
Pour mémoire, les rugbymen grenoblois du FCG ont été privés du titre de champion de France en 1993, contre Castres, sur un essai plus que discutable …
Mais bon, tout ceci est du passé, et nous sommes venus, sans rancune, découvrir à vélo leur belle région, la Montagne Noire et le Sidobre.
Nous leur accordons aussi volontiers un bonus supplémentaire : les automobilistes nous ont semblé plus respectueux des cyclistes que chez nous … mais ils sont moins nombreux, ceci explique peut-être cela !

A titre personnel, nous avons pu découvrir et apprécier, un jour avant les autres, cette belle ville de Castres avec son parc de Gourjade où nous avons garé notre caravane sur un très bel emplacement du camping du même nom.
Tous les autres CTG s’étaient donné rendez-vous le samedi à l’hôtel Eco Sweet.

DSCN7038Castres, c’est la ville natale de Jean Jaurès.
Un Centre national et un musée ont été créés en 1954 pour rendre hommage à cette personnalité marquante.
Castres, c’est aussi le magnifique Musée Goya, dédié à l’art hispanique.
Castres, c’est encore la cathédrale Saint-Benoît et la Petite Venise, où nous pouvons admirer les demeures aux façades très colorées qui bordent l’Agout. Ces demeures possèdent toutes des « Caussinos », caves qui donnent sur cet affluent du Tarn et qui permettaient aux artisans tanneurs ou teinturiers de disposer d’eau pour effectuer leur travail.

Une fois bien installés, c’est le moment d' »enfourcher les montures » pour découvrir les circuits alléchants, composés minutieusement par Bernard et conduits par Bernard et Daniel. Un grand merci pour ce travail de passionnés et les initiatives appropriées aux circonstances.
Du vrai cyclotourisme, où nous avons pu, sans contrainte, profiter de la beauté et de la variété des lieux.

DSCN7073Dimanche 1er Mai
Circuit de 85 km dans le Sidobre (Noailhac, Saint-Salvy, Ferrières, Vabre, Roquecourbe, Burlats)
La température très fraîche le matin (6-7°) s’est à peine élevée l’après-midi (13-14°)
Quelques arrêts nous ont permis d’admirer le Musée du protestantisme à Ferrières, un bâtiment moderne en bois et verre, les deux églises de Vabre, son joli pont sur le Gijou, le Chaos de La Balme, composé de blocs de granit énormes, aux formes évocatrices (le Hamburger et le chapeau de Napoléon entre autres), les carrières de granit où se sont développé les activités des marbriers (tables, tombes …), Burlats et son ancien évêché, ruines mises en valeur (ça se discute) par un ajout de bâtiment plutôt contemporain, abritant la Mairie..
Le pique-nique a été expédié, le vent froid nous a saisis et nous nous sommes retrouvés dans le café du Bez, serrés debouts, pour boire des cafés (ou autres) réconfortants avant la poursuite du périple.
Ce parcours nous a ramenés à Castres par une belle cyclable en terre battue, qui longe une rivière

corpsfrancLundi 2 Mai
Circuit de 112 km., La température au départ est toujours aussi fraîche !
Après quelques kilomètres, nous entamons la côte menant au col de Fontbruno. Une montée de 17 km, qui l’eût cru dans cette région ? avec une moyenne de 4,69 %. Donc pas de problèmes pour parvenir au col où nous découvrons un monument tout en hauteur, un monument ossuaire, composé d’une obélisque de béton de plus de 20 m de haut avec au sommet des bras indiquant des lieux où a combattu le Corps Franc de la Montagne Noire (maquis de résistants lors de la 2ème Guerre Mondiale)
DSCN7171Une longue descente (normal !) nous mena à La Galaude, où nous devions emprunter la piste Paul Riquet. Une première tentative fut vite annulée : chemin improbable, pourtant, les GPS disaient …
Il était plus raisonnable de trouver mieux plus loin, ce qui fut fait … grâce aux GPS.
Nous avons suivi cette piste non goudronnée très ombragée et donc moins ventée, sur 10 km environ.
Lors de la construction du Canal du Midi, il fallait trouver un moyen pour l’alimenter. Paul Riquet eut l’idée géniale de construire une « rigole de la montagne » destinée à recueillir les eaux qui ruisselaient de la Montagne Noire, secteur connu pour sa pluviosité supérieure à la moyenne. Cette rigole de 25 km suit les lignes de niveaux et ne perd que 50m d’altitude du début à la fin . Incroyable construction !
Après une dizaine de km, nous avons préféré reprendre la route menant à Sorèze, car « Monsieur Sécurité Codep » a tout de suite repéré un panneau gênant …
Nous avons ensuite rejoint Dourgnes où nous attendaient deux autres groupes C TG qui avaient emprunté d’autres parcours plus courts.

DSCN7191Mardi 3 Mai
Circuit de 75 km.
Ce matin-là est moins engageant que les deux journées précédentes : le ciel est très nuageux, la température toujours aussi basse et la brume nous cache le secteur de destination. Mais les CTG en ont vu d’autres.
Après la traversée d’Augmontel, Rigautou, le Pont de l’Arn et Le Vintou, nous abordons l’ascension du col de Fauredon.
La route est belle, la pente modeste, mais nous entrons assez vite dans la nappe de brouillard tenace qui nous enveloppe de son humidité. La vue est peut-être belle (sûrement !) mais très limitée, vues les circonstances météorologiques.
Au cours de la montée, les « écritures » prévoyaient un petit crochet par le col de Frescuret. Il fut vite avalé : 1200m de long et 40 m de dénivelée ; pas de panneau pour valider le passage.
Arrivés au col de Fauredon, les hésitations furent de courte durée ; le groupe décida de réduire la distance prévue, sauf quelques mordus de cols supplémentaires…

Mercredi 4 mai
Journée de transition et voyage vers la destination suivante : Cajarc, dans le Lot.
Cependant un aller-retour vers Lautrec (sur piste cendrée dure 40km) était organisé.
Lautrec, cité médiéviale en pays de Cocagne, c’est la patrie de Toulouse-Lautrec et le pays de l’ail !

Pour la suite du séjour à Cajarc, je vous invite à lire l’article de Patrick


diaporama de la journée du 1er Mai
diaporama de la journée du 2 Mai
diaporama de la journée du 3 Mai



Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »