«

»

Oct 02

90 ans des CTG : les discours …

  • Jules Arnaud, Président des Cyclotouristes Grenoblois
    de 1977 à 1980 et depuis 2006

jules1bDe la route, du VTT, du cyclo-muletier  et des organisations,  bienvenue aux cyclotouristes Grenoblois !

Association sportive fondée le 4 septembre 1926 afin de pratiquer et promouvoir le tourisme à bicyclette, elle porta à ses débuts le patronyme de “  joyeuse pédale de l’Aigle “,  tiré du nom d’un quartier de Grenoble où son 1 er président exploitait une boulangerie.

Le 30 mai 1932 elle change d’appellation et devient “ les cyclotouristes Grenoblois ”.

Depuis son origine elle est affiliée à la FFCT sous le n° 212, et a toujours su apporter sa contribution au développement du cyclotourisme, en dépit des vicissitudes politiques , économiques, voire climatiques…

A défaut de savoir où l’on va…. rappelons nous d’où l’on vient ! …

lire l’intégralité du discours …

 

 

  • Alain Imbert, Président du Codep 38

alain_imbertLe président du codep 38 a félicité Jules Arnaud  , mais aussi ses prédécesseurs pour cet anniversaire exceptionnel , en rappelant combien l’histoire du club est riche , notamment avec ce monument du cyclotourisme qu’est le BRA .

Après un bref historique du cyclotourisme, il a souligné que  – si l’on fait abstraction de la préhistoire fédérale – l’histoire du CTG se confond avec celle de la FFCT créée en 1923 sous la dénomination de « Fédération  Française des sociétés de cyclotourisme ».

Il a  rappelé que – personnellement – c’est deux pages d’un livre de Michel Delore dans les années 70 qui l ’ avaient fait rêver à ce BRA  présenté comme le plus redoutable des brevets se déroulant sur une journée.

Il a  remercié ensuite   tous les licenciés du CTG pour la qualité de l’accueil dans leurs organisations et illustré le propos par une anecdote, rappelant ce jour où, dans le froid glacial du Galibier , une fille de St Romans partie chercher un sac poubelle pour la descente  revint avec la veste bleue du CTG sur les épaules !

Il a souhaité enfin longue vie au CTG .

 

. Anciens Présidents

jeantixier– Jean et Eliane Tixier
Président de 1992 à 1997

Nous ne pensions pas que ce week-end au Bord du Lac du Sautet aurait été chargé de très fortes émotions. Que de plaisir à revoir tous ces cyclos et cyclotes, que de souvenirs nous ont rappelé notre passage au C.T.G (La Corse, les Lacs Italiens, la découverte de notre région et de divers coins de France, le B.R.A qui est revenu dans le giron de la Fédération et surtout le B.R.A. en  2 jours, qui n’a pas été facile à mettre en place, mais grâce à la compréhension de tous, le Club a toujours été de l’avant.

Je ne voudrais pas oublier le BCMF des Vosges où le soutien apporté à Eliane lors de cette inoubliable randonnée, nous a permis de nous rapprocher….

Pour ce qui est de ces deux journées : une organisation parfaite, ce lieu choisi, un peu retiré, nous a laissé un peu plus dans l’intimité.

Nous voudrions remercier tous les organisateurs et présents à cette manifestation de leur accueil. Nous garderons un excellent souvenir du 90ème Anniversaire des C.T.G.

 

daniel_cattin– Daniel Cattin
Président de 1984 à 1988 et 1998-1999

C’est avec grand plaisir que je vous remercie, amis CTG toujours actifs, mais aussi tous ceux qui ont dû, pour diverses raisons, abandonner le vélo et quitter notre club. La présence de ces « anciens » aujourd’hui témoigne si besoin est qu’ils ont gardé un bon souvenir de leur passage au CTG. Et cela confirme que l’on peut quitter le CTG sans jamais l’oublier totalement. Certains d’ailleurs en sont partis pour y revenir un jour…

J’adhère en 1973, à une époque où je reprenais le vélo. Mes sorties se résumaient à la vallée du Grésivaudan et j’éprouvais le besoin de voir autre chose. J’ai compris rapidement qu’avec un dynamique meneur d’hommes comme Bob Penon, j’avais posé mes roues au bon endroit.

J’ai été comblé lorsque qu’en 1977, Jules Arnaud m’a fait découvrir le Plateau d’Emparis. La semaine suivante, je changeais mes roues à boyaux pour mettre des pneus !!  à partir de ce jour-là, j’ai vu le vélo d’une autre manière et compris que l’on pouvait vivre de belles aventures pas loin de la maison !

En 1978, c’était le premier séjour CTG, 8 jours en Corse pour L’Ascension.

Puis deux périodes de présidence pendant lesquelles j’ai pu apprécier la cohésion des comités directeurs, importante avec un club fort de 240 adhérents.

En 1985, à un moment de ma vie pas facile sur le plan familial et professionnel, j’ai pu compter sur la solidité d’une équipe composée entre autres de Jules Arnaud, Pierre Cret, Serge Gauthier, Roland Guyomard, Leon Lubac, Pierre Robert, Josette Rouzier. Puis plus tard en prenant la difficile relève de Jean Tixier, Jean Paul Zuanon. C’est grâce à ce travail d’équipe que le CTG peut vivre de bons moments comme celui que nous vivons aujourd’hui.

Et puis, j’ai eu la chance de vivre pleinement ma passion grâce à mon métier, de côtoyer souvent tous mes amis CTG. Dans l’atelier, il y avait les photos de nos randonnées.

Depuis, je suis descendu d’une marche… on m’a souvent confié la programmation des itinéraires. Pas toujours évident de bien faire mais quelle satisfaction de voir les sourires en fin d’étape !!

Je sais parfois, comme le chante si bien Cabrel, « pour éviter que des fous nous renversent, on prenait les chemins de traverse, même s’ils ne sont jamais les plus courts »

Cette tâche captivante m’a beaucoup apporté sur le plan humain et sur la connaissance de nos régions.

On pourrait se dire « Rendez-vous dans dix ans » et Fêter ensemble le 100ème anniversaire du CTG. Continuons donc à partager la bonne humeur, à créer l’ambiance, à être solidaires lors de nos randonnées pour vivre sereinement notre passion.

Pas de soucis pour notre club, il saura trouver la relève pour passer ce cap historique. Et nous pourrons chanter le refrain préféré de Fernand.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »